BIENVENUE SUR
Le Blog des Chullis

Les Chullis, une bande de passionnés

La femme est l'avenir de l'équipement outdoor

Par Sarah Joanna Pope

Publié par : Fanny - le 26 juillet 2019

UNIVERS: - Accueil, Marques Outdoor

Liv Sansoz, aventurière de l'extrême et Championne du monde d'escalade à deux reprises, a escaladé les 82 sommets des Alpes. Elle passe ses journées à gravir des montagnes de plus de 4 000 mètres et ses nuits à tenter de se reposer sur ce même terrain rocheux. Elle compte constamment sur l’équipement qu'elle porte ou sur ce qui se trouve dans son sac à dos pour pouvoir continuer à grimper.
On peut donc dire sans hésiter que cette passionnée d'escalade, de ski et de parapente met littéralement sa vie entre les mains de ceux qui conçoivent son équipement.

Pourtant, elle choisit l'équipement qui lui convient en toute simplicité. « Il faut prendre le bon équipement pour le bon usage. Il faut en essayer un, puis essayer celui d'un ami et choisir celui qui vous convient le mieux. Aussi simple que ça. »

Mais concevoir l'équipement qui accompagnera ces aventures en haute altitude n'est pas toujours si simple. En outre, les concepteurs se trouvent devant une multitude de facteurs à prendre en compte. Ils doivent penser à l'aspect technique, mais également aux technologies, aux techniques de fabrication et aux matériaux les plus récents. Ensuite, ils testent leur prototype dans différents terrains, à différentes températures et dans des conditions extrêmes, par exemple dans les Alpes.

« La plupart des ingénieurs produits ont tendance à se référer aux chiffres lorsqu'ils commencent à concevoir une pièce d'équipement », explique Brendan Sando, concepteur chez Sea to Summit. « Nous réfléchissons en termes de dimensions, poids, taille, matériaux, températures, résistance thermique, demande du marché et ainsi de suite. »

Pour compliquer les choses, les concepteurs doivent se pencher sur ce que les gens attendent de leur équipement, à savoir ses fonctions, mais également les priorités des gens et leurs préférences. Cela veut dire qu'il faut satisfaire les personnes qui mesurent leur équipement au gramme près pour une randonnée, qui sont en quête de plus de confort pour une virée en 4x4 ou qui recherchent l'équipement le plus compact qu'ils transporteront sur leur VTT. Par conséquent, de nombreux éléments ont été créés en fonction de tout un panel de préférences.

Mais comment faire quand la plupart de ces préférences émanent des hommes ?

Particulièrement dans des domaines comme l'escalade, ce sont les hommes qui se sont prononcés sur l'équipement qu'ils recherchent. Il faut dire qu'en termes de chiffres, les hommes ont dominé la plupart des activités de plein air pendant bien des années. Et les grimpeuses ont dû endurer les conséquences de cette réalité, avec des gants et des casques trop grands et des chaussons d'escalade trop larges. Elles campent avec des sacs de couchage en forme de momie et des matelas conçus pour convenir à un « corps d'homme classique ». Dans un domaine où tout est conçu dans les moindres détails, pour réduire le poids, générer de la chaleur ou diminuer le volume, ces innovations ont rarement été exigées par des femmes.

Et par le passé, lorsque les concepteurs ont tenté de combler ce fossé sur le marché de l'équipement pour femmes, ils ont tout fait faux. « On colorie tout en rose, on réduit la taille, et voilà le travail », raconte Brendan. « Les concepteurs ont fait de graves erreurs dans la conception d'équipements pour femmes. Ils n'ont pas apporté d'améliorations concrètes et sérieuses à leurs conceptions. Beaucoup d'entre eux se sont lancés dans des idées préconçues concernant ce que veulent les femmes et, comme il fallait s'y attendre, leur équipement a fait un tollé. »

Mais rien n'est perdu pour autant. Les grimpeuses professionnelles Collette McInerney et Hazel Findlay affirment que des changements apparus dans le monde de l'escalade montrent que les choses vont dans la bonne direction. De nos jours, davantage de femmes se sont lancées dans ce sport et plus d'argent est en jeu pour les grimpeuses d'élite.

« Les temps changent vraiment », signale Colette. « Quand je regarde les jeunes équipes maintenant, je vois autant d'hommes que de femmes chez les athlètes, et elles sont incroyables ! Voilà à quoi ressemble l'avenir de l'escalade. »

Avec de plus en plus de femmes qui se hisse au sommet dans les activités de plein air, leur voix résonne haut et fort dans les oreilles des concepteurs.

« Les vêtements d'escalade ont mis un certain temps à plaire aux femmes, mais maintenant nous constatons de grandes améliorations », explique Hazel. « On voit des vêtements avec plus de poches, mieux cintrés, qui offrent plus de mobilité et une meilleure isolation au niveau des cuisses et des fesses pour bien être au chaud. »

Le matériel commence également à être concerné, avec des casques et des harnais mieux adaptés pour des utilisations plus extrêmes. Des entreprises australiennes telles que Sea to Summit marquent également des progrès importants en matière d'équipement de camping pour femmes, avec le lancement récent d'une gamme complète de systèmes de couchage spécialement conçus pour les femmes. Il s'agit-là de sacs de couchage, d'oreillers, de revêtements, de matelas, tout l'attirail.

« Jusqu'à présent, nous nous sommes centrés sur l'offre de solutions unisexes avec suffisamment de variantes et de choix pour répondre aux besoins des hommes et des femmes », confie Brendan. « Mais nous avons maintenant opté pour une approche différente avec notre gamme de systèmes de couchage pour femmes. Nous avons repris tout le processus de conception à partir de zéro afin d’avoir une nouvelle perspective. »

C'est exactement ce qu'a fait l’équipe de conception. Plus les concepteurs s’attachaient aux détails, plus ils découvraient des éléments qui pouvaient être adaptés aux femmes. En combinant le recueil de témoignages et les données biométriques, ils ont réussi à répondre aux besoins des femmes en ce qui concerne la taille, la répartition du poids, le stockage de la chaleur et le sommeil (les femmes dorment généralement sur le côté). Ensuite, ils ont testé leurs créations auprès de leurs ambassadrices. Résultat : une gamme de sacs de couchage qui offrent une chaleur supplémentaire au niveau du tronc et des pieds, là où les femmes subissent le plus souvent une perte de chaleur, mais aussi un style qui offre plus d'espace et conçu pour épouser le corps d'une « femme classique ».

Une variété de matelas a été conçue pour répondre aux besoins de la physiologie propre aux femmes (en leur permettant notamment de dormir sur le côté) tout en tenant compte de leur température corporelle au niveau inférieur. De plus, pour tirer les leçons des erreurs liées à la catastrophique tendance « on colorie tout en rose, on réduit la taille », les concepteurs n'ont pas lancé une seule gamme d'équipements féminins roses face à l'océan de gammes bleues disponibles, mais ont lancé plusieurs gammes avec des modèles et des tailles différentes, offrant ainsi un choix varié. Ainsi, vous pouvez trouver le bon équipement pour le bon usage, sauf si vous le voulez en rose. Aussi simple que ça.

« Ce sont ces petits changements au niveau de la conception qui peuvent vraiment changer l'expérience de plein air », ajoute Hazel. « Nous espérons ainsi que davantage de femmes se sentiront épaulées dans leurs activités, avec des gants adaptés qui nous aideront à escalader des sites plus difficiles, des chaussures pour la randonnée et des équipements de couchage qui nous offriront la récupération nécessaire pour affronter la montagne. »

Avec une demande croissante de la part des grands détaillants et de la clientèle féminine pour ce type de design ingénieux, nous espérons que cette tendance encouragera non seulement les femmes à pratiquer des activités de plein air, mais aussi à se lancer dans le design industriel.

Bien qu'il existe peu de données sur les chiffres exacts (apparemment entre 5 et 30 %), les femmes sont nettement moins nombreuses dans cette industrie. Mais en attendant que la situation change, il existe encore de nombreuses possibilités aux concepteurs pour répondre à la demande spécifique d'équipements pour femmes.

« J'aimerais voir davantage de concepteurs travailler avec des grimpeuses », avoue Liv. « Ces femmes sont presque tous les jours sur le terrain et ont une certaine perception et un vif intérêt quand il s'agit d'équipement. Ce sont elles qui détiennent les idées pour faire avancer les choses. »

Sarah Pope
Sarah Pope est une journaliste de Perth travaillant dans l'industrie des activités de plein air. Lorsqu'elle n'explore pas son pays natal, l'Australie-Occidentale, ou un autre coin du monde, elle sonde le monde de la conception d'équipement outdoor, défend ses valeurs féministes ou relate la vie de randonneurs.

Retrouvez les systèmes de couchage dédiés aux femmes Sea To Summit sur chullanka.com ou dans un de nos 4 magasins Chullanka ! Vous pourrez même les essayer avant d'acheter grâce à nos bancs d'essais pour le couchage.

Pourquoi acheter chez nous
  • Des passionnés
    à votre service

  • Satisfait
    ou remboursé

  • Livraison
    en 24H

  • Paiement sécurisé

La
fidèlité
rapporte

500 points=
12€