BIENVENUE SUR
Le Blog des Chullis

Les Chullis, une bande de passionnés

Revelations Mountains : Récit d'expédition en Alaska

Une équipe niçoise ouvreuse de voies

Publié par : Fanny - le 3 août 2018

UNIVERS: - Accueil, Récits d'aventures, Chull' Ambassadeurs

Les récits d'aventures de nos ambassadeurs/testeurs Chullanka nous emmènent cette fois-ci en Alaska ! Un peu de fraîcheur en plein mois d'août ! C'est leur histoire, racontée par Jérémy Fino.

"Notre périple débute à Nice le 19 avril 2018. Au matin, je récupère Antoine et Thomas et nous prenons tous les trois la route en direction de Grenoble où nous attend Matthieu.

Chez lui, nous nous affairons pendant plus de deux heures à répartir les deux cent cinquante kilos de matériels nécessaires à l'expédition dans nos onze sacs.

Le lendemain matin, le réveil sonne au milieu de la nuit et c'est le début d'une journée qui va durer plus de trente heures grâce à la magie des voyages en avion et qui va finalement se terminer dans un bar d'Anchorage, la ville la plus peuplée d'Alaska.

Nous avons rendez vous avec Clint Helander, alpiniste américain et spécialiste des Révélations Mountains, il y a déjà mené une dizaine d'expéditions et s'y trouvera en même temps que nous, en compagnie d'Andres Marin, en vue d'ouvrir une nouvelle ligne dans la face Est du Golgotha.

Il nous fournit des informations sur les sommets, les faces, les possibilités d'ouverture et sur les conditions actuelles dans le massif.

Après deux journées passées à faire les courses pour trois semaines d'autonomie sur le glacier et à acheminer tout le matériel, nous rapportons la voiture de location à l'aéroport d'Anchorage et rejoignons l'aérodrome en quelques heures d'auto-stop.

Talkeetna
Finalement, le 25 avril à midi, nous décollons surexcités de Talkeetna à bord d'un avion que nos sacs et nous-mêmes suffisons à remplir. Le vol est d'une incroyable beauté ; on survole la partie Ouest de l'Alaska Range et le gigantesque Denali se dresse à notre droite tandis que les glaciers défilent sous nos ailes. Des montagnes enneigées à perte de vue et plus la moindre trace de civilisation.

l'Alaska Range

Après deux heures de vol, nous apercevons enfin les caractéristiques sommets qui composent les Revelations Mountains et alors que nos yeux ne savent plus de quel côté se tourner tellement tout est magnifique, les patins de l'avion touchent délicatement la neige du glacier. On ralentit, on fait demi-tour et l'appareil s'immobilise à une vingtaine de mètres du camp de base établi par Clint et Andres, arrivés quelques jours auparavant. Ils nous aident à décharger l'avion et ce dernier décolle, nous laissant savourer la quiétude et la solitude des lieux.

Revelations Mountains alaska
La première journée est consacrée au montage du camp. Il s'agit d'une étape très importante, car de notre bonne installation dépendra le bon déroulement de la suite de l'expédition. Nous montons les deux tentes trois places que nous arrimons solidement à l'aide de corps-morts, les vents peuvent souffler violemment par ici, nous ne tarderons pas à en faire l'expérience. Ne disposant pas d'une tente mess, nous décidons de creuser un grand trou à neige. Il deviendra notre cuisine, notre salle à manger, mais aussi notre refuge et salle de cinéma les jours de météo capricieuse.

Revelations Mountains alaska

Notre première nuit se passe bien, mais au réveil le froid en Alaska est mordant, -11°C à l'intérieur de la tente ! Sortir du duvet demande une bonne dose de motivation. Cela sera récurrent tous les matins avec des températures chutant jusqu'à -25°C certains jours. Dehors, le soleil brille généreusement et après avoir enfilé plusieurs couches de vêtements et avalé chacun plusieurs pancakes, nous sommes heureux de chausser les skis et de partir en reconnaissance sur le glacier. Malgré la faible altitude (2996m pour le Mont Hesperus, point culminant du massif) les faces sont impressionnantes et s'élèvent sur trois cents à mille deux cent mètres, certaines soutenant de gigantesques séracs, d'autres étant composées de couloir de neige, de goulotte ou de gigantesques bouclier de granite réveillant en nous des pulsions primaires de grimpeurs/alpinistes.

Revelations Mountains alaska

Après une seconde journée de reconnaissance huit kilomètres en aval sur le glacier, nous essuyons deux jours de mauvais temps (beaucoup de vent et quarante centimètres de neige fraîche) rendant toute tentative d'ascension impossible pour le moment. On s'occupe en regardant des films sur notre tablette puis en allant profiter de la poudreuse à skis lorsque le soleil fait son grand retour.

Le 2 avril, après avoir établi le camp de base avancé au pied de la face et y avoir passé une courte nuit, nous nous lançons à cinq heures du matin dans une goulotte en face nord-ouest d'un sommet vierge. Les longueurs de glace verticale s'enchaînent et c'est avec un immense plaisir que nous débouchons neuf cents mètres plus haut dans le couloir de neige qui, nous l'espérons, nous permettra de rejoindre l'arête sommitale.

Revelations Mountains alaska

Malheureusement pour nous, le couloir est barré par un gros dévers en mauvais rocher et des dalles impraticables en libre. Seule une longueur d'escalade artificielle sérieuse nous permettrait de poursuivre l'ascension, mais nous n'avons ni le matériel ni le temps pour nous lancer dans cette longueur. À notre grand dam, à dix-neuf heures, la décision est prise de redescendre dans la voie. Les rappels vont s'enchaîner durant plusieurs heures. Pitons, stoppers, abalakov, tout y passera et à deux heures du matin nous touchons enfin le pied de la voie, sains et saufs.

Revelations Mountains alaska

Nous gagnons le camp de base avancé sans échanger un mot, rongés par l'épuisement et la déception. On avale un plat lyophilisé et on s'écroule dans les duvets, vingt-six heures après en être sortis.

Au petit matin, les muscles sont douloureux, mais le moral n'est pas si mauvais, on relativise et on est malgré tout heureux d'avoir vécu cette incroyable journée de montagne et d'avoir pu grimper des longueurs de rêve dans cette gorge insolite.

Revelations Mountains alaska

On remonte douloureusement jusqu'au camp de base en trois heures de ski et nous nous offrons un repos récupérateur le lendemain. Le soleil nous permet de faire sécher les affaires et de profiter comme il se doit de notre journée de répit.

Une mauvaise nouvelle vient néanmoins entacher notre expédition ; durant la tentative d'hier, Matthieu s'est partiellement gelé un orteil. Après avoir eu l’avis médical de spécialistes français joints via le téléphone satellite, il décide de ne plus retourner en montagne pour le reste de l'expédition, car il ne doit surtout plus exposer son pied au froid, mais son état ne nécessite pas d'évacuation immédiate et il pourra rester au camp de base.

La météo est globalement bonne durant les deux semaines suivantes hormis quelques journées très ventées et nous pourrons Antoine, Thomas et moi profiter de bons créneaux météo pour gravir le Sylph 2310m par la voie normale en skis, puis ouvrir deux lignes mixtes. La première Makemalo ED- M7 / 600m au Seraph 2605m et la suivante Fa pas caou per aqui ! ED M8 / 600m à l'Hydra Peak 2380m au cours de deux journées d'escalade démentes, de plus de quinze heures chacune camp de base/camp de base. Chacun des sommets foulés nous offrira un panorama époustouflant sur la chaîne de l'Alaska Range et les grandes plaines de l'ouest.

Revelations Mountains alaska

Revelations Mountains alaska

Clint et Andres n'ont pas pu grimper dans l'effrayante face Est du Golgotha, rendue trop dangereuse par les quantités de neige tombées au début de l'expédition. Ils quittent déçus le glacier quelques jours avant nous.

Le 10 avril, alors que notre routeur météo prévoit du mauvais temps pour les jours à venir, nous décidons de nous faire récupérer par Paul à bord de son avion.

Le vol retour se déroule plus calmement qu'à l'aller dans une atmosphère étrange mêlant joie de retrouver le confort de la civilisation et mélancolie de quitter ces lieux magiques où nous, dix-sept jours durant nous avons partagé des moments inoubliables de montagne et d'amitié.

Revelations Mountains alaska

Cette expédition en Alaska restera un moment unique dans nos vies d'hommes et d'alpinistes."

Vous aussi partagez avec nous vos récits d'aventures en nous envoyant vos textes et vos photos sur communication@chullanka.com !

Pourquoi acheter chez nous

  • Des passionnés
    à votre service

  • Satisfait
    ou remboursé

  • Livraison
    en 24H

  • Paiement sécurisé

La
fidèlité
rapporte

500 points=
12€