BIENVENUE SUR
Le Blog des Chullis

Les Chullis, une bande de passionnés

Carnet de voyage au Lesotho

Publié par : Sophie - le 21 août 2018

UNIVERS: - Accueil, Chull'Aventures, Récits d'aventures, - Glisse, Chull' Ambassadeurs, - Randonnée / Camping

Découvrez le récit de Thomas Frontoni, notre Chull' Ambassadeur : il nous emmène cette fois-ci dans ses bagages pour vous faire découvrir l'Afrique du Sud, et plus particulièrement le Lesotho, pays de l'Afrique australe. Sans plus attendre, découvrez son expérience riche en couleurs !

 

Le Lesotho : le "Toit du Monde"

 

Freerider et amateur de toutes les glisses, j’ai entrepris avec mes potes de skier sous tous les horizons et de traverser le monde entier pour poser une petite trace sur les flancs des montagnes les plus insolites.

Après la Nouvelle-Zélande et la Grèce, me voici parti depuis le 25 mai 2018 avec mon camarade et ami Basile Renard, lui aussi amateur de glisse, à la conquête de l’hiver austral et de l’Afrique du Sud.

Notre objectif est dans un premier temps d’arriver en Afrique du Sud pour rejoindre en trek le Toit du Monde, le Lesotho , petite enclave et royaume indépendant, pour faire un peu de surf à Afriski dès l’ouverture de la station fin juin et passer un peu de temps avant de poursuivre notre road trip.

Et oui, on skie au Lesotho, communément appeler la Suisse de l’Afrique du Sud. Alors, prêt pour des espaces à couper le souffle, un air pur et vivifiant et une lumière magique !

L'arrivée en Afrique du Sud

 

Mai 2018

Nous voilà partis en Afrique du Sud Direction Durban via Istanbul, notre voyage est un peu long avec un stop over important. Mais nous avons des sacs de voyages extra larges pour le matériel de surf et le reste et il a donc fallu trouver la compagnie qui acceptait nos sacs sans surcoûts.

Enfin, nous voilà à Durban et nous rejoignons notre auberge de jeunesse près de la plage.

Nous resterons là plusieurs jours, le temps de nous reposer, de visiter la ville. Durban est pleine de contrastes et fortement empreinte de la culture Zoulou et indienne. Nous avons pu croiser sur la Golden Mile (bord de mer en allant vers le Port) des femmes en saris traditionnels. Le marché de Warwick Triangle est un incontournable.

Une visite du Parc à thème Ushaka Marine World et de son aquarium nous permet de nous reposer et de profiter de la visite. Moi qui n’avais jusque-là visité que le musée océanographique de Monaco, j’ai pu en profiter et faire quelques photos pour tester mon nouvel appareil.

La préparation du trek de Lesotho

 

Voyager hors des sentiers battus, c’est voyager autrement. Donc il faut absolument que nous préparions notre trek au Lesotho. Nous ne sommes pas des grands marcheurs, mais nous n’avions pas envie de partir au Lesotho en 4x4, car nous ne pouvions laisser le véhicule de location dans un pays différent. Nous avons donc opté pour le Uber local pour nous rapprocher du Lesotho. Nous avons prévu de partir des montagnes du Drakensberg pour rejoindre le Sani Pass à pied. Nous pouvons encore le faire, car l’hiver n’est pas encore là et il n’y a pas de neige. La route du col est une route non goudronnée donc assez facile pour nous.

Nous sommes équipés au minimum pour le trek, car nous n’avions que 30 kg de bagages pour 4 mois. Donc nous prévoyons de faire acheminer nos bagages directement à Afriski et pour notre trek, nous garderons nos sacs à dos avec le minimum pour être légers. Nous n’avons pas marché de tout l’hiver et donc nous allons prévoir de monter en 2 étapes avec une nuitée en Lodge. Départ de Durban à 5h pour 2 heures de route vers le Sani Valley Lodge dans le Drakensberg. Nous y rejoignons notre ami Tomas qui prendra la route d’AFRISKI et prendra nos bagages (son 4X4 ne peut plus prendre de voyageurs donc à nous la route du Sani Pass). Il viendra nous chercher dans 2 jours.

Sani Valley Lodge Sani Valley Lodge

Départ pour le Lesotho en trek

 

L’endroit est sympa, mais pas le temps de nous attarder. Nous devons prendre la route (promis nous reviendrons y dormir la prochaine fois). Direction le Sani Top (2874 m), frontière entre l’Afrique du sud et le Lesotho. Nous sommes déjà à 1566 m, donc nous n’aurons pas trop de dénivelé. C’est la seule route qui mène vers le Lesotho et qui est constituée de cailloux, poussière et rencontre avec les 4X4 à prévoir sur cette étape de 33 km.

Le panorama est à couper le souffle, sans compter la faune et la flore. Les touristes nous prennent pour des fous bien à l’abri dans leur 4X4, mais nous croisons 2 cyclistes belges qui échangent avec nous et nous saluent sur notre façon tout aussi originale que la leur de passer le col. La route est escarpée et sinueuse et radie à la montée, mais il y aura la descente demain...

Sani Top 2Sani Top 4

Allez hop, un petit effort et nous voici au poste-frontière entre Afrique du Sud et le Lesotho, un petit passage en douane de 2 minutes chrono le temps de faire tamponner notre passeport. Nous voici entrés au Lesotho au pays des Swazis et des Basothos, petit royaume sur le toit du monde. Le vent se lève, alors un petit arrêt s’impose au plus haut Pub, le Sani Mountain Lodge. Nous passerons la nuit sur place, même si le temps a été ensoleillé sur cette première journée, la météo s’annonce maussade pour demain et les nuages et orages sont prévus en fin de journée. La promenade risque d’être mouillée. Mais nous profitons de cette soirée au Pub bien méritée où nous discutons devant plusieurs bières et un plat chaud local. Les touristes et résidents sont super accueillants. Super soirée !

 

Départ pour Afriski

 

Après une nuit réparatrice, j’avoue j’ai mal partout et heureusement que nous allons faire de la descente... Nous voilà partis, nous croisons sur notre route des jeunes qui gardent des petits troupeaux de moutons. La population vit principalement de l’agriculture et de l’élevage. D’ailleurs hier, au pub, on nous a expliqué que si nous voulions acheter des produits locaux, il fallait regarder la couleur des drapeaux sur les maisons. Un super code pour indiquer qu’il y a quelque chose à vendre : Blanc pour la liqueur de patate (à tester !!!) Jaune pour la bière, Vert pour les légumes et Rouge pour la viande. Nous en resterons aux deux premiers et testerons pendant notre séjour au Lesotho, car nous allons y rester 3 mois. En milieu de journée, nous arrivons à notre point de rencontre avec Tomàs, qui nous amène à AFRISKI.

Nous allons rester plusieurs semaines dans le domaine skiable d’AFRISKI à 3222m d’altitude. Nous sommes prévenus ce n’est pas le domaine skiable des Alpes et les tonnes de poudreuses de cet hiver. Mais cela sera certainement une expérience insolite.

Voici notre première nuit à AFRISKI, l’occasion d’apprendre à faire quelques photos de nuit avec notre collègue et ami photographe Alexander WOLF.

 

La station est la seule de toute l’Afrique du Sud, vous pouvez y skier de juin à fin août. La saison d’hiver est courte et ponctuée de nombreux événements. La station se prépare à recevoir son premier Festival : Afriski Winter Music Festival du 7 au 10 juin 2018. 

Mais pour le moment, même si la neige n’est pas encore au rendez-vous, voici notre nouveau terrain de jeu. Un dôme à ciel ouvert avec une piste en neige artificielle longue de plus d’1 kilomètre à faire pâlir certaines stations des Alpes du Sud.

[L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.]

 

 

Pourquoi acheter chez nous

  • Des passionnés
    à votre service

  • Satisfait
    ou remboursé

  • Livraison
    en 24H

  • Paiement sécurisé

La
fidèlité
rapporte

500 points=
12€