BIENVENUE SUR
Le Blog des Chullis

Les Chullis, une bande de passionnés

Nos Chullis à la conquête des cascades de glace en Norvège - Partie 2

Suite et fin d'une aventure glaciale

Publié par : Sophie - le 26 avril 2018

UNIVERS: - Accueil, Chull'Aventures

Découvrez la suite des aventures de nos deux Chullis d'Antibes, Murray et Olivier. Parti en Norvège pour escalader les cascades de glace, ils vous livrent aujourd'hui le récit de leur Chull' Aventures !

Pour voir la première partie, c'est par ici : https://bit.ly/2r3W7NU

[ Jour 3 : l’ascension de KALVASVELGENFOSSEN ]

On part pour faire une belle ligne en face Sud mais elle n'était pas formée... Du coup, on navigue dans la vallée pour trouver une autre ligne, quand d'un coup, une ligne pure et haute apparaît. On regarde dans le topo, et on ne voit rien. Sur la carte de la Norvège (Ici pour avoir la carte IGN en zoomant), on trouve le nom KALVASVELGEN. Du point bas au point haut, il y a 600 mètres de ligne verticale ! Ni une, ni deux, on tente. Ces cigares aériens dans "KALVASVELGENFOSSEN" (600 meter, III, 4/5+). Il ne nous inspirera pas confiance et on prendra l'option de droite, une portion raide mais moins exposée. En tout, on aura fait 6 longueurs dont 2 bien raides. On prendra l'option Abalakov pour descendre.

Qu'est-ce qu'un Abalakov ? C'est une technique pour redescendre en rappel de manière safe et sans laisser de matériel. Le principe est simple : on prend une broche à glace de 22cm de chez Grivel par exemple et on fait 2 trous dans la glace espacés qui se rejoignent. Avec un crochet à Abalakov, tel que le MULTIHOOK de chez PETZL, on va venir passer la corde dans les trous et la récupérer avec le crochet. Il ne restera plus qu'à mettre les deux longueurs de corde égales et descendre en rappel dessus. Il est préconisé pour le premier qui descend sur l'Abalakov, de mettre en place une broche à glace en contre assurage.

De loin, ça parait normal. Mais une fois dessus, tout est hors norme.

Ici encore mais vue du bas :  KALVASVELGENFOSSEN

[ Jour 4 : la cascade de VETLEHAGASKORIFOSSEN ]

On arrive au 4ème jour de grimpe sans repos. La fatigue commence à se faire sentir mais la motivation est au beau fixe. On part dans la vallée de Stodalen sans savoir quelle cascade choisir. Cette vallée est extraordinaire, on y trouve des grandes cascades de 100/150 mètres tout le long. On choisira  VETLEHAGASKORIFOSSEN que nous estimons à 240 mètres, II, 5/5+.  La première longueur est très verticale avec de la glace très cassante. Une chance qu'on ait bien affûté nos broches la veille. On enchaînera avec un beau cigare dans une glace cassante : la fatigue se fait bien ressentir. On y voit un phénomène étrange, la glace est parfois sorbet et cassant sur la même cascade. On a eu un bon delta de température. Il faut que l'on fasse attention car cela n'est pas bon : se référer ici sur l'étude de la résistance de la glace.

[ Jour 5 : découverte de STRORELI ]

Des ambiances bien différentes selon les cascades (ici à STRORELI, 120 meter, II 4). Afin d'être toute l'équipe entière et pour se relaxer, ce sera la journée la plus "cool" du séjour.

[ Jour 6 : Hydnefossen, la géante ]

Dernier jour de cascade de notre périple. Nous sommes tout excités car nous envisageons d'aller grimper un monstre local : "Hydnefossen"  (300 mètres de haut sur 500m de large, III, 6). Mais malheureusement, nous n'avons fait que 2 longueurs du à la fatigue du dernier jour et de l'excès de confiance fasse à la dame. Une belle leçon d'humilité. On y retournera.

Avec ses méduses gigantesque en dévers dans "Hydnefossen", comme disait Olivier : "Euh c'est déversant et chaud là quand même"... C'est dire !

[ Jour 7 : retour sur Nice ! ]

Nous arrivons au 7ème jour, le terme de notre aventure. Nous allons en profiter pour aller voir les bords des fjords, prendre des photos des nouveaux produits Chullanka et se remettre en route vers l'aéroport. Nous retiendrons de cette aventure un dépaysement total, des chalets isolés, des paysages grandioses, des gens gentils et ouverts, et surtout d'énormes cascades de glace.

Ce que vous trouverez en Norvège...

Des fjords immenses

Des paysages scandinaves avec des forêts à perte de vue

Des températures glaciales -22°C dans les terres, seulement entre 0 et -6° au niveau des fjords : idéal pour grimper 'sécu'.

Sans oublier l'essentiel, une bonne bière Norvégienne !

[L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.]

 

Merci d'avoir suivi les aventures de nos Chullis, et retrouvez Murray, votre vendeur expert verticalité dans votre magasin d'Antibes pour vous conseiller sur le matériel approprié pour vos aventures !

Pourquoi acheter chez nous

  • Des passionnés
    à votre service

  • Satisfait
    ou remboursé

  • Livraison
    en 24H

  • Paiement sécurisé

La
fidèlité
rapporte

500 points=
12€